Tournée politique : Khalifa Sall plaide pour un budget consolidé d’investissement au profit des collectivités territoriales

Sep 9, 2023
3
mn de lecture
Tournée politique : Khalifa Sall plaide pour un budget consolidé d’investissement au profit des collectivités territoriales

Dans le cadre de sa tournée politique «Mottali Yéene», le président de Taxawu Sénégal, Khalifa Ababacar Sall, appelle à mettre en place des mécanismes efficaces pour le plein épanouissement des populations à la base.

Selon lui, cela passe par une décentralisation plus accrue du budget consolidé d’investissement (Bci) au profit des collectivités territoriales.

Dans un communiqué parvenu à Seneweb, il est indiqué que « cette mesure bien mise en œuvre devrait permettre l’implication plus soutenue des communes, villes et départements  bénéficiaires de projets et programmes de développement. La décentralisation du Bci impactera sur l’appropriation et l’implication des acteurs locaux tels que les directeurs d’école,  les acteurs d’organisations communautaires de base, les chefs de village et autres dans les divers projets entrepris ».

Cette mesure bien mise en œuvre devrait permettre l’implication plus soutenue des communes, villes et départements  bénéficiaires de projets et programmes de développement. La décentralisation du Bci impactera sur l’appropriation et l’implication des acteurs locaux tels que les directeurs d’école,  les acteurs d’organisations communautaires de base, les chefs de village et autres dans les divers projets entrepris.

À cet effet, il assure que l’implication des structures de régulation comme l’Autorité de régulation des marchés publics du Sénégal (Armp) et la Direction centrale des marchés publics (Dcmp) serait un atout pour renforcer et appuyer les collectivités dans l’encadrement technique, l’élaboration de dossiers techniques, des plans et des dossiers d’appel d’offres.

Cette nouvelle approche va permettre  aux populations à la base de demeurer les maîtres d’œuvre des projets qui leur sont destinés, en maitrisant davantage leur environnement. Pour l’organisation de l’espace, Khalifa Ababacar Sall plaide pour la mise en œuvre de grands ensembles assujettis à des actions d’envergure, plus coordonnées, plus cohérentes, avec des impacts plus conséquents », lit-on dans le communiqué.

Ainsi, l’Etat aura des fonctions régaliennes de contrôle, de coordination et de déclinaison des grands axes, pour le développement de notre pays.


Recevoir le programme en pdf

Inscrivez votre courriel pour recevoir le programme dès qu'il sera disponible. N'hésitez à rejoindre les réseaux pour faire partie des travaux.

En cliquant sur S'inscrire, vous confirmez que vous acceptez nos Termes et Conditions.
Merci! Votre demande a été reçue!
Oops! Une erreur s'est produite lors de la soumission du formulaire.